Hirsch, Etienne

24 January 1901 (Paris [France]) - 01 May 1994 (Paris [France])
Historical Notes

Ingénieur des mines de par sa formation, Etienne Hirsch rejoint les Forces françaises libres (FFL) en 1940 et devient directeur adjoint de l'Armement. Appelé par le Comité français de Libération nationale à Alger en juillet 1943, il travaille jusqu'en 1944 avec Jean Monnet, alors commissaire pour l'armement, afin d’assurer les fournitures de la France libre. Nommé chef de la Mission d'approvisionnement française auprès de l'état-major allié, il devient président du Conseil des approvisionnements français à Londres en 1945. Au lendemain de la guerre, il est de nouveau aux côtés de Jean Monnet au Commissariat général du plan comme chef de la Division technique. Il participe avec lui à la rédaction de la déclaration Schuman (1950) puis participe aux négociations sur la Communauté européenne du charbon et de l’acier (1950-1952). Après cette date, il présidera également le Comité d’armement dans le cadre des négociations sur la Communauté européenne de défense. En septembre 1952, lors du départ de Jean Monnet pour la Haute Autorité à Luxembourg, il lui succède comme commissaire général du plan, fonctions qu'il quitte en 1959 pour présider l'EURATOM (1959-1962). Opposant au régime gaulliste, il compte parmi les dirigeants du club Jean Moulin et entre dans le contre-gouvernement constitué par François Mitterrand en 1966, y assumant la responsabilité du Plan. Bien qu’Européen convaincu, son mandat à la présidence d’Euratom n’est pas renouvelé. En 1964, Etienne Hirsch assume la présidence du Mouvement fédéraliste européen avant d’accéder à la présidence d'honneur de l'Union des Fédéralistes européens. Etienne Hirsch est décédé en 1994.

Fonds Created
Fonds Related
Related Record Creators
Interviews