Tavitian, Roland

1926 (?)
Historical Notes

Roland Tavitian est économiste, diplômé des Hautes études commerciales de Paris, docteur es Sciences économiques et M.A. de l'université de Harvard. Il débute sa carrière comme chargé de cours à l'université (Caen et Lille) puis comme chargé de mission au service des études de la direction de la Prévision du ministère de l'Economie (1956-1960). Après un passage à la Banque mondiale à Washington (1961), il entre à la Commission des Communautés européennes (fin 1961).
Il est nommé administrateur à la direction générale des Affaires économiques (DGII) où il travaille d'abord aux Affaires monétaires puis, à partir de 1965, à la politique économique à moyen terme. Sous l'autorité du vice-président Raymond Barre, il participe aux premiers travaux relatifs à l'Union économique et monétaire. En 1970, il est promu directeur du secteur 'Structures et développement'. Il passe à la direction générale des Affaires sociales (DGV) en octobre 1972. Il y met en place la direction 'Emploi' (temporairement 'Emploi et formation professionnelle'). A ce poste, il est impliqué dans les travaux relatifs au dialogue social (Comité permanent de l'Emploi, Conférence tripartite) et développe des activités opérationnelles axées sur la coopération des Etats membres comme la formation professionnelle, la gestion prévisionnelle, les services de placement. En 1982-1983, il assure, comme directeur chargé du Développement de la politique sociale à moyen terme, le secrétariat du groupe de travail 'Croissance, emploi et politique sociale' constitué d'experts indépendants. Ce groupe est chargé de rédiger le rapport sur "La Politique sociale et la recherche d'une nouvelle dynamique de croissance" (04/1983), dit également rapport Richard, du nom du commissaire aux Affaires sociales et à l'emploi.
Lorsqu'en août 1983 Roland Tavitian prend sa retraite de la Commission, il poursuit ses activités en tant que conseiller spécial du commissaire Richard. A ce titre, il participe à la réalisation d'une enquête menée avec le soutien du service des études du Comité économique et social des CE (1985) : l'objectif est de recenser des entreprises ou associations européennes intéressées à l'innovation dans la gestion sociale. Dans le but d'établir un contact entre elles, Roland Tavitian formule un projet de Centre de rencontres des acteurs sociaux (1985). D'autre part, il se remet à enseigner (faculté de Nanterre 1984-1987, Ecole européenne des affaires 1987-1997) au moment où s'impose l'optique du Grand marché prévu pour 1992. Entre 1990 et 1996, il exerce également des activités de consultant en matière de formation et d'économie, essentiellement liées aux programmes communautaires PHARE et Tacis dédiés à l'Europe de l'Est et aux pays de l'ancienne Union soviétique. (Notice rédigée par Catherine Previti Allaire, archiviste aux AHUE, 2008)

Fonds Created
Fonds Related
Related Record Creators
Interviews