Banque Européenne d'Investissement

01 January 1958 (Luxembourg [Luxembourg])
Parallel forms of name

European Investment Bank , Europäische Investitionsbank

Name according to other Rules
BEI, EIB
Website
Historical Notes

Créée par le Traité de Rome, la Banque européenne d'investissement (BEI) n'est ni un organisme politique au sens habituel du terme, ni une banque centrale ou une institution monétaire. Elle se présente plutôt comme une grande banque régionale de développement avec cette originalité qu'elle n'a pas un rôle uniquement en Europe, mais également en faveur des pays en voie de développement.
Institution financière de l'Union européenne (UE), la Banque a pour mission de contribuer à l'intégration, au développement équilibré et à la cohésion économique et sociale des pays membres en orientant, aux meilleures conditions, d'importants volumes de fonds vers le financement d'investissements qui viennent en appui aux politiques de l'Union: développement régional et cohésion économique, maîtrise de la dépense énergétique, promotion de la connaissance et de l'innovation technologique, promotion du dynamisme des entreprises, protection de l'environnement et amélioration de la qualité de vie urbaine, développement du réseau de communications transeuropéen.
La BEI accorde également des prêts à quelques 150 pays tiers, notamment au bénéfice des pays d'Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP), des pays candidats à l'adhésion, des pays méditerranéens et des projets d'intérêt mutuel à l'Union européenne ainsi qu'aux pays d'Amérique latine et d'Asie. Dans ces interventions, une mention particulière doit être faite pour les prêts accordés par la Banque aux pays ayant conclu avec la Communauté économique européenne (CEE) des accords préalablement à leur adhésion (Grèce de 1963 à fin 1980, Portugal de 1975 à fin 1985, Espagne de 1981à 1985) dans le but d'aider les économies nationales à se moderniser en vue de faciliter l'intégration au contexte communautaire. De 1990 à fin 2003, la BEI a consacré plus de 23 milliards d'euros dans les 11 pays d'Europe centrale et orientale candidats à l'adhésion. Dans les pays ACP, la BEI accorde une aide remboursable, parallèlement aux subventions que fournit la Commission européenne.
Disposant de fonds propres (capital versé par les Etats membres, ses seuls actionnaires) la Banque a également recours à tous les moyens classiques d'appels de fonds sur les marchés des capitaux à long terme: émissions publiques obligations, emprunts privés auprès d'investisseurs institutionnels, cession de participations dans les prêts qu'elle consent. Institution sans but lucratif, la Banque prête en règle générale à des conditions voisines de celles auxquelles elle peut se procurer les fonds sur les marchés. En dehors de l'Union européenne, la BEI intervient principalement sur ses ressources propres mais aussi sur mandat, à partir de ressources budgétaires de l'Union ou des Etats membres. La sélection des projets s'effectue sur des critères économiques, technique, financier et environnemental. Il existe deux types de prêts: les prêts individuels directs qui concernent les grands projets de plus de 25 millions d'Euros, les prêts globaux indirects qui concernent les petits et moyens investissements: la BEI consent des prêts globaux à des banques ou intermédiaires financiers qui prêtent à leur tour cet argent aux porteurs de projets (entreprises ou collectivités locales).

Fonds Created