Berthoin, Georges

17 May 1925 (Nérac (Lot-et-Garonne))
Historical Notes

Georges Berthoin étudie à l’université de Grenoble où il fait partie de l’Union des étudiants patriotes et entre dans la Résistance. Ses études le conduisent également à l'Ecole des sciences politiques de Paris et à l’université de Harvard (1947-1948). Il est licencié en droit et économie ainsi qu'en lettres et possède le certificat d’aptitude à la profession d’avocat. Il débute sa carrière comme attaché au cabinet du ministre des Finances où il est chargé des liaisons avec le Parlement et l’administration de l’aide Marshall ainsi que de la liquidation des contentieux nés de l’occupation allemande (1948-1950). Il est ensuite nommé directeur de cabinet de l'inspecteur général de l’administration en mission extraordinaire dans les départements de Champagne, Lorraine et Alsace (1950-1952) où il organise notamment la réélection de Robert Schuman. Il devient après le directeur de cabinet du président Jean Monnet à la Haute Autorité de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (1952-1955). De 1956 à 1973 il est à la tête du bureau de représentation de la CECA (puis délégation de la CEE/CE) au Royaume-Uni avec le titre d’ambassadeur de la Communauté européenne à partir de 1971. La même année, il établit les premières relations diplomatiques avec la Chine populaire. Après son départ de la Communauté, Georges Berthoin continue de déployer une intense activité. Il co-fonde et co-préside la Commission trilatérale (1973-1992). Il préside le Mouvement européen international (1978-1981). Il fait partie de la Commission des Neuf Sages pour l’Afrique (1988-1989). Georges Berthoin est chevalier de la Légion d’Honneur, titulaire de la Croix de Guerre et de la médaille de la Résistance.

Interviews
Icon loader 2acdb8e0a67b493326602c36dfafc6d676b5f427ed73ffa83db703a5365dd0fa
This website requires Javascript to be Activated to work Correctly